Mémoires historiques, littéraires et anecdotiques, tirés de la Correspondance philosophique et critique, adressée au duc de Saxe Gotha, depuis 1770 jusqu 'en 1790, Volume 3

Sampul Depan
 

Apa yang dikatakan orang - Tulis resensi

Kami tak menemukan resensi di tempat biasanya.

Halaman terpilih

Edisi yang lain - Lihat semua

Istilah dan frasa umum

Bagian yang populer

Halaman 374 - Du moins ne permets pas. . . La Mollesse oppressée Dans sa bouche à ce mot sent sa langue glacée , Et , lasse de parler, succombant sous l'effort , Soupire , étend les bras , ferme l'œil , et s'endort.
Halaman 374 - Maudit soit l'auteur dur dont l'âpre et rude verve , Son cerveau tenaillant , rima malgré Minerve ; Et , de son lourd marteau martelant le bon sens , A fait de méchants vers douze fois douze cents
Halaman 177 - J'ai donné ma pièce au public pour l'amuser et non pour l'instruire, non pour offrir à des bégueules mitigées le plaisir d'en aller penser du bien en petite loge à condition d'en dire du mal en société. Les plaisirs du vice et les honneurs de la vertu, telle est la pruderie du siècle. Ma pièce n'est point un ouvrage équivoque, il faut l'avouer ou la fuir. « Je vous salue, monsieur le duc, et je garde ma loge.
Halaman 456 - Ce n'est point dans de vaines louanges que s'épanchera ma reconnaissance; mais j'essayerai du moins d'exprimer ce que j'ai vu, ce que j'ai senti, et ceux de tes amis qui verront cette faible esquisse y trouveront peut-être quelques traits de ton image fidèlement rendus. * * * L'artiste qui aurait cherché l'idéal de la tête d'Aristote ou de Platon eût difficilement rencontré une tête moderne plus digne de ses études que celle de Diderot.
Halaman 177 - M. le Duc, pour des femmes qui se permettent de voir un spectacle qu'elles jugent malhonnête , pourvu qu'elles le voient en secret ; je ne me prête point à de pareilles fantaisies. J'ai donné ma pièce au public pour l'amuser et non pour l'instruire, non pour offrir à des...
Halaman 4 - ... -jointe à M. le comte de Maurepas, pour aller servir comme volontaire sur la flotte de M. le comte d'Orvilliers, prévoyant qu'il y aura encore moins de guerre sur terre cette année que la dernière. Vous portez, madame, un nom familiarisé avec la gloire militaire ; comme femme, vous aimez celle de notre sexe.
Halaman 461 - On ne me louera , j'en conviens , ni dans ce moment où je suis , ni quand je ne serai plus; mais je m'en estimerai moi-même , et l'on m'en aimera davantage. Ce n'est point un mauvais échange que celui de la bienfaisance dont la récompense est sûre, contre de la célébrité qu'on n'obtient pas toujours, et qu'on n'obtient jamais sans inconvénient. Je n'ai jamais regretté le temps que j'ai donné aux autres, je n'en dirais pas autant de celui que j'ai employé pour moi.
Halaman 171 - Je vis hier, du fond d'une coulisse, L'extravagante nouveauté Qui, triomphant de la police, Profane des Français le spectacle enchanté. Dans ce drame effronté, chaque acteur est un vice : Bartholo nous peint l'avarice ; Almaviva le...
Halaman 167 - Le Mariage de Figaro a eu dès la première représentation un succès prodigieux. Ce succès, qui se soutiendra longtemps, est dû principalement à la conception même de l'ouvrage ; conception aussi folle qu'elle est neuve et originale. C'est un imbroglio dont le fil, facile à saisir, amène cependant une foule de situations également plaisantes et imprévues, resserre sans cesse avec art le nœud de l'intrigue, et conduit enfin à un dénouement tout...
Halaman 79 - Nous sommes sur le point de perdre MM. d'Alembert et Diderot (1) : le premier, d'un marasme joint à une maladie de vessie; le second, d'une hydropisie. Il est bien singulier que deux hommes qui ont donné ensemble le ton à leur siècle, qui ont élevé ensemble l'édifice d'un ouvrage qui leur assure l'immortalité, semblent se réunir encore pour descendre dans le tombeau. M. le marquis de Condorcet, qui rend à M. d'Alembert les devoirs qu'un père pourrait attendre d'un fils, est secrétaire...

Informasi bibliografi