Gambar halaman
PDF
ePub

ÉCOLE ANGLAISE. oor voor

OPIE, 7o. CAB. PARTICULIER.

MORT DE RIZZIO.

Les talens de Rizzio pour la musique le firent remarquer par Ja reine Marie Sluart, tandis qu'il était attaché à l'ambassadeur de Savoie près la cour d'Edimbourg ; il devint son favori, et elle le prit à son service comme secrétaire. Sa capacité et son insolence le firent bientôt délester de toute la noblesse; et lord Darnley, mari de la reine, ayant conçu de la jalousie contre le favori piémontais, il conjura sa perte. Voulant même rendre sa vengeance plus cruelle, il le fil assassiner dans l'arpartement de la reine,

Marie Stuart était à souper avec la comtesse d'Argyle et Rizzio, le

9 mars 1566, lorsque le chancelier Morton entra à la tête des conjures, qui d'abord en présence de la reine l'accablèrent d'outrages. Ayant ensuite entraîné Rizzio dans la pièce voisine, il y reçut cinquante-six blessures dont il finit par périr. On fait encore voir dans le château d'Holy-Rood la place ou fut commis cet acte d'atrocité, et le plancher en est encore ensanglantė, suivant ce qu'en dit Waller Scoil dans la jolie fille de Perth.

Le tableau de la mort de Rizzio est une des plus célèbres productions du peintre J. Opie; il offre toutes les particulariles de son style, remarquable par une con position simple, une belle expression, un grand effet, une vérité et une beauté de couleur extraordinaires. Ces qualités ont fait donner à l'auteur le titre de Curavage anglais.

La mort de Rizzio a été gravée par M. J. Taylor.
Larg., 10 pieds ? baut., 8 pieds ?

THE DEATH OF RIZZIO.

Quen Mary Stuart noticed Rizzio for his musical talents when engaged to the ambassador of Savoy, at the court of Edinburgh; he became her favorite and secretary. His capacity and insolence caused him to be bated hy all the nobility; Lord Darnley the queen's husband was so jealous of this piedmontese favorile that he swore his death, and to render his revenge still more cruel, he ordered him to be murdered in the queen's apartment.

Mary Stuart was at supper with the countess of Argyle and Rizzio on March the 9 th 1566, when chancellor Merton came in at the head of the conspirators, and after having at first in the presence of the queen abused Rizzio in a very outrageous manner they dragged him afterwards into the next

gave

him fifty six wounds of which at length he died. There is still to be seen in the castle of Holy - Rood the place where this horrid deed was done, and it is said the floor is yet stained with blood.

The picture of the death of Rizzio is one of the masterpieces of the painter J. Opie; it displays all the particularilies of his style remarkable for a simple composition , a sweet expression, a noble execution and a true beautiful extraordi

room, and

nary colour.

These qualities conferred on the author the litle of the English Caravage.

The death of Rizzio has been engraven by M. J. Taylor. Breadth, 10 feet 8 inches ? beight, 8 feet 6 inches ?

[graphic]

LE JOUR DES LOYERS

« SebelumnyaLanjutkan »