Gambar halaman
PDF
ePub
[ocr errors]
[graphic]

B. West pine.

ALFRED III ROI DE MERCIE

ECOLE ANGLAISE.

B. WEST.

+ CAB. PARTICULIER.

DO

MORT DU GÉNÉRAL WOLFF.

Le général Wolff, fut chargé du commandement des troupes destinées à l'attaque de Québec lors des guerres d'Amérique en 1759. Un débarquement ayant élé effectue près de celte ville, ou se donna la bataille qui décida du sort du Canada, cet engagement fut d'autant plus remarquable que l'on vit y périr les deux généraux commandant en chef, le marquis de Montcalm et le général Wolff. Le roi d'Angleterre fit élever au général un tombeau dans l'église de Westminster; Benjamin West peignit ce tableau en 1770. Le peintre a traité cette scène avec beaucoup de naïvelé. Sa composition est divisée en trois groupes : au milieu est placé le général, soutenu par quelques officiers, tandis

que le chirurgien major Adair cherche à étancher le sang qui coule de la blessure. Le cri de victoire vient de frapper l'oreille du général mourant, et, avec l'aide du major Barré, il cherche à se soulever pour jeter un dernier coup d'æil sur le champ de bataille. Le principal personnage de l'autre

groupe est le général Monkton, qui, blessé lui-même, semble oublier sa douleur et ne s'occuper que de la perte de son ami. A gauche se voient un montagnard, un tirailleur colonial et un Indien ; à droite sont des soldats anglais.

Le talent que déploya le peintre dans ce magnifique tableau causa une révolution dans les arts en Angleterre. Il ne fut cependant payé que 7,500 francs à l'auteur. L'original se voit chez le marquis de Westminster, mais il en existe six copies daus d'autres cabinets. Il a été très-bien gravé en 1776 par Guillaume Wollelt. Une copie de la même grandeur a été faite

par

le
graveur

Théodore Falckeysen.
Larg. 6 pieds 3 po.; haut. 4 pieds 7 po.

« SebelumnyaLanjutkan »